L’eurovision

Illuminatis

« Wesh mais ça existe encore l’eurovision ? », t’entends-je déjà dire, jeune Eustache-Emilien, 17 ans, en terminale L option saltimbanque.

Oui, ça existe encore, et… On se demande bien pourquoi, d’ailleurs. L’Eurovision, c’est un mélange de ta collègue de taf Véronique et de ton oral de BAC. Beaucoup d’hypocrisie, mais on fait genre que tout va bien et qu’on est content d’être là. Parce que soyons d’accord, cette émission, c’est un peu comme cette vieille télé réalité des années 2000 là, vous savez, Carré VIP. Le concept, c’était de réunir dans une villa des has been en puissance, des vieux fossiles je dirais même icônes de la tv complètement oubliés de la société. Parmi eux, Afida Turner de Loft Story, Adeline Blondieau de Sous le soleil et Mickael Vendetta. Oui, je suis d’accord, le mot « icône » était peut être de trop… Mais c’est comme ça qu’on nous a vendu le programme ! Pouf, le retour de nos merveilleuses stars oubliées après des années d’absence. On dirait des ex vous savez, ça disparaît et pouf, des années après, sans prévenir, ça réapparaît, tout pimpants tout scintillants. Ben… NON ! J’achète pas, je valide pas, c’est non. Sur l’échelle du forçage, c’est un peu comme essayer de redonner une apparence humaine au cul de Kim K quoi : c’est perdu d’avance. Du coup, l’Eurovision, ça s’apparente un peu à ça. Des gens délocalisés dans le triangle des Bermudes qui refont surface du jour au lendemain. Encore que, si c’était pour nous raconter une histoire incroyable, comme justement, que durant ces 10 années de silence, leur avion EasyJet s’est crashé sur une île déserte et que là bas ils ont rencontrés Mike Horn et Freddy de Koh Lanta qui vivaient dans une luxueuse villa qu’ils ont construit avec 3 cailloux et 3 branches. Et que par nostalgie de notre beau pays, ils sont revenus *petite larme*. Mais non, c’est toujours la même histoire. On nous déterre du cimetière en mode The Walking Dead des Patricia Kaas et des Amaury Vassili, qui nous expliquent que pendant toutes ces années d’absence, ils  ont prit du recul « sur tout ça » pour réfléchir (« tout ça », en langage star, ça veut dire « je vous parle de cette célébrité qui commence à prendre une proportion intergalactique. Mais en réalité, c’est souvent « je vous parle de cette célébrité qui commence à prendre une proportion intergalactique… A l’échelle de mon village de 5000 habitants de Douillette-les-bains. C’est trop dur à gérer *crise de larmes nerveuse*). Autant dire que ça ne fait pas du tout rêver. Faut dire que quasiment chaque année, la France est représentée soit : par des gens qu’on connaît pas, mais vraiment pas. Exemple : Ortal en 2005. Si vous la connaissiez à l’époque, vous avez du déjà l’oublier. Si vous la connaissez encore aujourd’hui, vous êtes forcément un membre de sa famille. Si vous êtes un membre de sa famille et que vous l’avez oublié, je vous comprends. Faut dire que souvent, ils sont pas transcendants quoi… Mais je vais vous dire une chose : hashtag théorie complotiste, c’est que les pays le font exprès. En fait, ça arrange personne de gagner. Ce truc, c’est un peu comme la fête des voisins qui existe toujours mais où personne ne veut participer (sauf Germaine, ta voisine sourde de 81 ans, en couple avec son chat depuis 49 ans -elle se persuade que c’est toujours le même, ça serait trop dur émotionnellement sinon- et avec ses jumelles pour espionner l’activité fécale des pigeons du quartier, ces gredins). L’Eurovision, c’est le truc qui existe depuis une blinde de temps -et qui existera probablement toujours-, et où personne n’ose trop ouvrir sa gueule en mode « bon ok ça fait 963 ans que ça dure vos conneries, y en a marre maintenant ! Utiliser nos impôts pour financer ça et les fausses expéditions dans l’espace alors que la Terre est plate, ça va deux minutes ! ». Oui, malheureusement, c’est souvent ce genre de personnes qui osent ouvrir leur gueule et râler : les frustrés dans leur vie. Les gens intelligents eux, souvent, tu les entends pas, ils ont trop de réserve, trop de douceur, trop de pudeur pour s’exprimer, pour lancer des fucks à la façon Rick dans Rick et Morty, et pourtant Dieu sait que ça ferait du bien ! Et Dieu sait que c’est ce qu’on devrait tous faire avec cette mascarade qu’est l’Eurovision. Car, revenons à nos moutons, je devais vous expliquer pourquoi cette émission n’est qu’une vaste supercherie. En fait, en réalité, il faut savoir que le pays qui remporte la compétition se voit obligé de l’organiser dans son propre pays l’année suivante. Autant dire que ça fait un paquet de pognon, et avec tous les pays qui y participent, une organisation titanesque. D’où la France qui, pas conne du tout, envoie des caricatures de chanteurs, ou des chanteurs sur la fin, ou des caricatures de chanteurs sur la fin. En tous cas : elle se démène, elle y met du sien, mais clairement : la France ne veut pas qu’on gagne. En même temps, faut dire qu’en règle générale, niveau chanteurs, en France, on est pas hyper bien lotis… J’ai l’impression qu’en fait, aux Etats Unis, les chanteurs c’est des vidéos Youtube originales, en VEVO et tout, et nous… Bah on a la version parodiée. Moi j’imagine le truc comme ça : une vingtaine de personne qui se réunissent autour d’une table, avec des sacs à patates sur la tête avec des trous pour leurs yeux : « Lequel est le pire cette année selon vous ? » « Didier voyons, tu abordes mal la question, il faut se demander : « lequel était le pire IL Y A 10 ANS ? » L’idée, c’est que les gens l’ait oublié ! » « Marcus a raison… Choisissons Alizée. » « Moi j’opterai plutôt pour Sliimy » « C’est qui celui là ? » « Mais si Rodrigue, souviens toi, il a fait un seul tube il y a 10 ans et on ne l’a plus jamais revu ! » « Le candidat parfait ! » « Oui mais personne ne se rappelle de lui du tout en fait » « Justement »

Alors, avec un peu de chance, cette année, on se retrouvera avec Sebasto (Fais la poule, tu verras tu s’ras plus cool) ou l’authentique René la Taupe. Et là, on pourra rigoler.

 

Publicités

Mon site web sur l’astrologie

Astrologie compatibilitéL’astrologie t’intéresse ? Tu as toujours rêvé de savoir si tu es compatible avec Eva Longoria ? Tu te demandes depuis tes 6 ans quel est ton ascendant ? Ne cherche plus, mon site est fait pour toi ! Il est dédié à l’astrologie, avec une pointe de numérologie, et un lexique pour t’expliquer tout ce charabia (bah oui, je vais pas te laisser comme ça quand même). En plus, pour les 100 premiers visiteurs, j’offre un tirage de tarot avec les numéros du loto*… Alors, ne traînez plus !

*Les numéros seront ceux du tirage de la veille, merci de votre compréhension. Cordialement, le Dalai Lama.

http://www.dorithfaitdelastrologie.wordpress.com

Les grèves des transports

Go Poudlard

 

Aujourd’hui, je vais vous parler brièvement d’un sujet qui nous concerne tous (ou presque) : la grève des transports. Hé oui, que l’on soit étudiant, salarié, PDG ou encore une licorne, nous sommes tous susceptibles à un moment donné d’être pénalisés par ces pseudos révolutionnaires qui se prennent tous pour les fils cachés de Ché Guévara et qui croient qu’on est encore en Mai 68  charmantes personnes ayant de sérieuses revendications à faire entendre. Le problème, c’est que nous, derrière, on a pas forcément de solution de rechange. Surtout quand on est des inadaptés à la société actuelle et qu’on ne possède pas de voiture, scooter, moto, soucoupe volante ou autre véhicule du même genre.

En fait, en cas de grève des transports, il y a peu de solutions qui s’offrent à toi :

-Supplier ton père/ta mère/ton frère/la concierge de ton immeuble/Monique, ta voisine de pallier de te dépanner en faisant ton taxi personnel t’accompagnant là où le devoir t’appelle (travail, cours, match de quiditch …)

-Utiliser les deux baguettes qui te servent de jambes. Avantage : tu feras du sport. Désavantage : si le lieu où tu veux te rendre est à perpet’ les oies, tu devras te munir d’un bâton de randonnée et sortir de chez toi aux premiers chants du coq (marche aussi avec la version : « aux premiers aboiements du chien de la voisine »)

-Perdre pied avec la réalité, monter sur ton tapis de pallier, et attendre. Sait on jamais que subitement il se décide à voler.

-Avoir un collègue/pote trop cool qui joue volontiers le Saint Bernard, enfile sa casquette de « Joe le taxi » et te sauve royalement la mise.

-Appeler la CGT et autres organismes de syndicats afin de négocier avec eux. Bon, soyons honnêtes, il y a genre 0.001 % de chances pour qu’ils stoppent leur grève pour la simple raison que « Florent le lycéen va rater son cours d’arts plastiques » si il n’y a pas de bus, mais comme on dit, qui ne tente rien n’a rien.

-Insulter les mères du monde entier lorsque tu apprends la nouvelle de la grève aux infos de la veille. Sait on jamais, si ça change quelque chose.

-Rentrer en position de paranoia et te dire qu’il y a un complot illuminati qui se trame contre toi. Après tout, ça fait quand même la troisième fois en une semaine qu’il y a un mouvement de grève, et comme par hasard, les jours où tu as besoin des transports … *musique à suspens* Suite à ce début de pensées complotistes, tu as commencé à adhérer aux sectes forums conspirationnistes qui affirment que la Terre est plate et que Michael Jackson vit bien caché à Poudlard.

Conclusion : la grève des transports, c’est comme la pluie quand tu t’es parfaitement coiffé et que tu n’as rien pour te protéger. Elle est là, elle existe, et tu ne peux rien faire à part la subir.